Diverses traductions courantes de Luc 15, 1-32


 

Bible de Jérusalem (1998)Traduction œcuménique de la Bible (1972)Nouvelle traduction de la bible (2001)Louis Second (1910)Maredsous (1950)Français courant - Sociétés bibliques (1973)
1 Cependant tous les publicains et les pécheurs s'approchaient de lui pour l'entendre.1 Les collecteurs d'impôts et les pécheurs s'approchaient tous de lui pour l'écouter.1 Tous les collecteurs d'impôts et les hors-la-loi sont venus l'écouter.1 Tous les publicains et les gens de mauvaise vie s'approchaient de Jésus pour l'entendre.1 Les publicains et les gens dépravés s’approchaient de Jésus pour l’entendre.1 Les collecteurs d'impôts et autres gens de mauvaise réputation s'approchaient tous de Jésus pour l'écouter.
2 Et les Pharisiens et les scribes de murmurer: "Cet homme, disaient-ils, fait bon accueil aux pécheurs et mange avec eux!"2 Et les Pharisiens et les scribes murmuraient ; ils disaient : « Cet homme-là fait bon accueil aux pécheurs et mange avec eux " ! »2 Les pharisiens et les lettrés murmuraient : Celui-là reçoit les hors-la-loi et partage des repas avec eux.2 Et les pharisiens et les scribes murmuraient, disant: Cet homme accueille des gens de mauvaise vie, et mange avec eux.2 Les pharisiens et les scribes murmuraient alors et disaient : « Cet homme accueille les gens de mauvaise vie et il mange à leur table.2 Les Pharisiens et les maîtres de la loi s'indignaient entre eux et disaient: "Cet homme fait bon accueil aux gens de mauvaise réputation et mange avec eux!"
3 Il leur dit alors cette parabole:3 Alors il leur dit cette parabole :3 Il leur a donné un exemple :3 Mais il leur dit cette parabole:3 Mais il leur riposta par cette parabole :3 Jésus leur dit alors cette parabole :
4 "Lequel d'entre vous, s'il a cent brebis et vient à en perdre une, n'abandonne les 89 autres dans le désert pour s'en aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il l'ait retrouvée?4 « Lequel d'entre vous, s'il a cent brebis et qu'il en perde une, ne laisse pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller à la recherche de celle qui est perdue jusqu'à ce qu'il l'ait retrouvée ?4 Lequel parmi vous, s'il possède cent brebis et qu'il en perde une, n'abandonne-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf dans le désert jusqu'à ce qu'il trouve celle qu'il avait perdue ?4 Quel homme d'entre vous, s'il a cent brebis, et qu'il en perde une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il la retrouve?4 « Quelqu'un d'entre vous possède cent brebis. S'il en perd une, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert, pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve?4 "Si quelqu'un parmi vous possède cent moutons et qu'il perde l'un d'entre eux, ne va-t-il pas laisser les quatre-vingt-dix-neuf autres dans leur pâturage pour partir à la recherche de celui qui est perdu jusqu'à ce qu'il le retrouve?
5 Et, quand il l'a retrouvée, il la met, tout joyeux, sur ses épaules5 Et quand il l'a retrouvée, il la charge tout joyeux sur ses épaules,5 Quand il la trouve, il est joyeux et la porte sur ses épaules.5 Lorsqu'il l'a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules,5 Quand il l’a trouvée, il la met tout joyeux, sur ses épaules;5 Et quand il l'a retrouvé, il est tout joyeux: il met le mouton sur ses épaules,
6 et, de retour chez lui, il assemble amis et voisins et leur dit: Réjouissez-vous avec moi, car je l'ai retrouvée, ma brebis qui était perdue!6 et, de retour à la maison, il réunit ses amis et ses voisins et leur dit : "Réjouissez-vous avec moi '', car je l'ai retrouvée, ma brebis qui était perdue !"6 De retour chez lui, il invite ses amis et ses voisins en leur disant : «Partagez ma joie car j'ai retrouvé la brebis que j'avais perdue. »6 et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit: Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis qui était perdue.6 puis, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins et leur dit : Réjouissez-vous avec moi : j'ai retrouvé ma brebis qui était perdue. —6 il rentre chez lui, puis appelle ses amis et ses voisins et leur dit: 'Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé mon mouton, celui qui était perdu!'
7 C'est ainsi, je vous le dis, qu'il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes, qui n'ont pas besoin de repentir.7 Je vous le déclare, c'est ainsi qu'il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de conversion.7 De cette façon, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul hors-la-loi qui se repent que pour quatre-vingt-dix-neuf justes pour qui le repentir est inutile.7 De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance.7 De même, vous dis-je, il y aura plus de joie dans le ciel pour un pécheur pénitent que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance. »7 De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se détourne de ses péchés que pour quatre-vingt-dix-neuf personnes respectables qui n'ont pas besoin de changer de vie."
8 "Ou bien, quelle est la femme qui, si elle a dix drachmes et vient à en perdre une, n'allume une lampe, ne balaie la maison et ne cherche avec soin, jusqu'à ce qu'elle l'ait retrouvée?8 « Ou encore, quelle femme, si elle a dix pièces d'argent et qu'elle en perde une, n'allume pas une lampe, ne balaie la maison et ne cherche avec soin jusqu'à ce qu'elle l'ait retrouvée ?8 Une femme a dix pièces d'argent ; elle en perd une. Est-ce qu'elle n'allume pas une lampe et ne balaie pas la maison, est-ce qu'elle ne cherche pas soigneusement jusqu'à ce qu'elle la retrouve ?8 Ou quelle femme, si elle a dix drachmes, et qu'elle en perde une, n'allume une lampe, ne balaie la maison, et ne cherche avec soin, jusqu'à ce qu'elle la retrouve?8 « Une femme possède dix drachmes. Vient-elle à en perdre une, n'allume-t-elle pas sa lampe, ne balaie-t-elle pas sa maison avec soin jusqu'à ce qu'elle la retrouve ?8 "Ou bien, si une femme possède dix pièces d'argent et qu'elle en perde une, ne va-t-elle pas allumer une lampe, balayer la maison et chercher avec soin jusqu'à ce qu'elle la retrouve?
9 Et, quand elle l'a retrouvée, elle assemble amies et voisines et leur dit: Réjouissez-vous avec moi, car je l'ai retrouvée, la drachme que j'avais perdue!9 Et quand elle l'a retrouvée, elle réunit ses amies et ses voisines et leur dit : "Réjouissez-vous avec moi, car je l'ai retrouvée, la pièce que j'avais perdue!"9 Une fois qu'elle l'a trouvée, elle invite ses amies et ses voisines en disant : «Partagez ma joie, car j'ai trouvé la pièce que j'avais perdue.»9 Lorsqu'elle l'a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines, et dit: Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la drachme que j'avais perdue.9 Et quand elle l'a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines : Réjouissez-vous, dit-elle, avec moi, car j'ai retrouvé la drachme que j'avais perdue.9 Et quand elle l'a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines et leur dit: 'Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la pièce d'argent que j'avais perdue!'
10 C'est ainsi, je vous le dis, qu'il naît de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent."10 C'est ainsi, je vous le déclare, qu'il y a de la joie chez les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit. »10 De cette façon, je vous le dis, les anges de Dieu seront joyeux pour un hors-la-loi qui se repent.10 De même, je vous le dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent.10 Ainsi, vous dis-je, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent. »10 De même, je vous le dis, il y a de la joie parmi les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se détourne de ses péchés." Le fils perdu et retrouvé
11 Il dit encore: "Un homme avait deux fils.11 Il dit encore : « Un homme avait deux fils.11 Il leur a dit encore : Un homme avait deux fils.11 Il dit encore: Un homme avait deux fils.11 Il dit encore : « Un homme avait deux fils.11 Jésus dit encore: "Un homme avait deux fils.
12 Le plus jeune dit à son père: Père, donne-moi la part de fortune qui me revient. Et le père leur partagea son bien.12 Le plus jeune dit à son père : "Père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir". Et le père leur partagea son avoir.12 Le plus jeune dit à son père : « Père, donne-moi la part qui me revient de nos possessions. » Le père partage ses biens.12 Le plus jeune dit à son père: Mon père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir. Et le père leur partagea son bien.12 Le plus jeune dit à son père : Mon père, donnez-moi la part d’héritage qui doit me revenir. Et le père leur partagea son bien.12 Le plus jeune dit à son père: 'Mon père, donne-moi la part de notre fortune qui doit me revenir.' Alors le père partagea la fortune entre ses deux fils.
13 Peu de jours après, rassemblant tout son avoir, le plus jeune fils partit pour un pays lointain et y dissipa son bien en vivant dans l'inconduite.13 Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout réalisé, partit pour un pays lointain et il y dissipa son bien dans une vie de désordre.13 Peu après, ayant tout rassemblé, le plus jeune fils part pour un pays lointain. Là, il vit dans les excès et dilapide ce qu'il possédait.13 Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche.13 Quelques jours après, le plus jeune fils rassembla ses affaires et partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche.13 Peu de jours après, le plus jeune fils vendit sa part de la propriété et partit avec son argent pour un pays éloigné. Là, il vécut dans le désordre et dissipa ainsi sa fortune.
14 Quand il eut tout dépensé, une famine sévère survint en cette contrée et il commença à sentir la privation.14 Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans l'indigence.14 Il a tout dépensé quand survient dans ce pays une grande famine. Il souffre de privations.14 Lorsqu'il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin.14 Après qu’il eut tout dépensé, survint dans ce pays une grande famine : et il commença à se trouver dans le besoin.14 Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à manquer du nécessaire.
15 Il alla se mettre au service d'un des habitants de cette contrée, qui l'envoya dans ses champs garder les cochons.15 Il alla se mettre au service d'un des citoyens de ce pays qui l'envoya dans ses champs garder les porcs.15 Il entre au service d'un habitant de ce pays qui l'envoie dans ses domaines. Il y garde les porcs.15 Il alla se mettre au service d'un des habitants du pays, qui l'envoya dans ses champs garder les pourceaux.15 Il alla se mettre au service d'un habitant du pays qui l'envoya dans sa ferme pour garder les pourceaux.15 Il alla donc se mettre au service d'un des habitants du pays, qui l'envoya dans ses champs garder les cochons.
16 Il aurait bien voulu se remplir le ventre des caroubes que mangeaient les cochons, et personne ne lui en donnait.16 Il aurait bien voulu se remplir le ventre des gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en donnait.16 Il voudrait pouvoir calmer sa faim avec les caroubes que mangent les porcs, mais personne ne lui en donne.16 Il aurait bien voulu se rassasier des carouges que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait.16 Et il aurait bien voulu se rassasier des gousses que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait.16 Il aurait bien voulu se nourrir des fruits du caroubier que mangeaient les cochons, mais personne ne lui en donnait.
17 Rentrant alors en lui-même, il se dit: Combien de mercenaires de mon père ont du pain en surabondance, et moi je suis ici à périr de faim!17 Rentrant alors en lui-même, il se dit : "Combien d'ouvriers de mon père ont du pain de reste, tandis que moi, ici, je meurs de faim !"17 Il se ressaisit et dit : « Les employés de mon père ont de quoi se nourrir en abondance et je suis ici à mourir de faim !17 Étant rentré en lui-même, il se dit: Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim!17 » Alors il rentra en lui-même et se dit : Combien de gens aux gages de mon père ont du pain en abondance... et moi, ici, je meurs de faim !17 Alors, il se mit à réfléchir sur sa situation et se dit: Tous les ouvriers de mon père ont plus de nourriture qu'ils n'en peuvent manger, tandis que moi, ici, je meurs de faim!
18 Je veux partir, aller vers mon père et lui dire: Père, j'ai péché contre le Ciel et envers toi;18 Je vais aller vers mon père et je lui dirai : "Père, j'ai péché envers le ciel et contre toi.18 Je vais aller chez mon père et je lui dirai: Père, je suis coupable envers le Ciel et envers toi,18 Je me lèverai, j'irai vers mon père, et je lui dirai: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi,18 Je me lèverai, j'irai vers mon père et je lui dirai : Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre vous ;18 Je vais partir pour retourner chez mon père et je lui dirai: "Mon père, j'ai péché contre Dieu et contre toi,
19 je ne mérite plus d'être appelé ton fils, traite-moi comme l'un de tes mercenaires.19 Je ne mérite plus d'être appelé ton fils. Traite-moi comme un de tes ouvriers".19 je ne mérite plus d'être appelé ton fils. Traite-moi comme l'un de tes employés. »19 je ne suis plus digne d'être appelé ton fils; traite-moi comme l'un de tes mercenaires.19 je ne suis plus digne d'être appelé votre fils : traitez-moi comme un de vos domestiques.19 je ne suis plus digne que tu me regardes comme ton fils. Traite-moi donc comme l'un de tes ouvriers."
20 Il partit donc et s'en alla vers son père. "Tandis qu'il était encore loin, son père l'aperçut et fut pris de pitié; il courut se jeter à son cou et l'embrassa tendrement.20 Il alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l'aperçut et fut pris de pitié : il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers.20 Il part chez son père. Il est encore loin quand son père le voit et s'émeut. Il court, se jette à son cou et l'embrasse tendrement.20 Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa.20 Il se leva donc et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut touché de compassion. Il courut se jeter à son cou et l'embrassa.20 Et il partit pour retourner chez son père. Comme il était encore assez loin de la maison, son père le vit et en eut profondément pitié; il courut à sa rencontre, le serra contre lui et l'embrassa.
21 Le fils alors lui dit: Père, j'ai péché contre le Ciel et envers toi, je ne mérite plus d'être appelé ton fils.21 Le fils lui dit : "Père, j'ai péché envers le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils ..."21 Le fils lui dit : « Père, je suis coupable envers le Ciel et envers toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils. »21 Le fils lui dit: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils.21 Son fils lui dit alors : Père, j'ai péché contre le ciel et contre vous ; je ne suis plus digne d'être appelé votre fils.21 Le fils lui dit alors: 'Mon père, j'ai péché contre Dieu et contre toi, je ne suis plus digne que tu me regardes comme ton fils.'
22 Mais le père dit à ses serviteurs: Vite, apportez la plus belle robe et l'en revêtez, mettez-lui un anneau au doigt et des chaussures aux pieds.22 Mais le père dit à ses serviteurs : "Vite, apportez la plus belle robe, et habillez-le ; mettez-lui un anneau au doigt, des sandales aux pieds.22 Le père dit à ses serviteurs : « Vite, apportez une robe, prenez la plus belle pour l'habiller, passez un anneau à son doigt et des sandales à ses pieds.22 Mais le père dit à ses serviteurs: Apportez vite la plus belle robe, et l'en revêtez; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds.22 Mais le père, s'adressant aux serviteurs : Apportez vite la plus belle robe et l'en revêtez ; mettez-lui au doigt un anneau, des souliers aux pieds.22 Mais le père dit à ses serviteurs: 'Dépêchez-vous d'apporter la plus belle robe et mettez-la lui; passez-lui une bague au doigt et des chaussures aux pieds.
23 Amenez le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons,23 Amenez le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons,23 Apportez un veau gras, sacrifiez-le et mangeons. Faisons une fête23 Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous;23 Amenez le veau gras et tuez-le. Mangeons et faisons liesse.21 Amenez le veau que nous avons engraissé et tuez-le, faisons un joyeux repas,
24 car mon fils que voilà était mort et il est revenu à la vie; il était perdu et il est retrouvé! Et ils se mirent à festoyer.24 car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé". « Et ils se mirent à festoyer.24 car mon fils était mort et il vit à nouveau, il était perdu et il est retrouvé. » Ils font une fête.24 car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir.24 Mon fils que voici était mort ; il est revenu à la vie ; il était perdu, et le voilà retrouvé. Et ils commencèrent à faire fête.24 car mon fils que voici était comme mort et il est revenu à la vie, il était perdu et je l'ai retrouvé.' Et une joyeuse fête commença.
25 Son fils aîné était aux champs. Quand, à son retour, il fut près de la maison, il entendit de la musique et des danses.25 Son fils aîné était aux champs. Quand, à son retour, il approcha de la maison, il entendit de la musique et des danses.25 Son fils aîné était dans les champs. Il revient, s'approche de la maison et entend des chants et des danses.25 Or, le fils aîné était dans les champs. Lorsqu'il revint et approcha de la maison, il entendit la musique et les danses.25 » Or le fils aîné était dans les champs. A son retour, comme il approchait de la maison, il entendit la musique et les danses.25 Pendant ce temps, le fils aîné de cet homme était aux champs. Lorsqu'il revint et fut près de la maison, il entendit un bruit de musique et de danses.
26 Appelant un des serviteurs, il s'enquérait de ce que cela pouvait bien être.26 Appelant un des serviteurs, il lui demanda ce que c'était.26 Il appelle l'un des serviteurs et demande ce qui se passe.26 Il appela un des serviteurs, et lui demanda ce que c'était.26 Il appela un domestique et lui demanda ce que c'était.26 Il appela un des serviteurs et lui demanda ce que cela signifiait.
27 Celui-ci lui dit: C'est ton frère qui est arrivé, et ton père a tué le veau gras, parce qu'il l'a recouvré en bonne santé.27 Celui-ci lui dit : "C'est ton frère qui est arrivé, et ton père a tué le veau gras parce qu'il l'a vu revenir en bonne santé".27 « Ton frère est revenu ; ton père a sacrifié un veau gras, car il a retrouvé son fils en bonne santé», lui dit-il.27 Ce serviteur lui dit: Ton frère est de retour, et, parce qu'il l'a retrouvé en bonne santé, ton père a tué le veau gras.27 On lui répondit : Votre frère est rentré, et votre père a tué le veau gras parce qu'il l'a retrouvé en bonne santé.27 Le serviteur lui répondit: Ton frère est revenu, et ton père a fait tuer le veau que nous avons engraissé, parce qu'il a retrouvé son fils en bonne santé.'
28 Il se mit alors en colère, et il refusait d'entrer. Son père sortit l'en prier.28 Alors il se mit en colère, et il ne voulait pas entrer. Son père sortit pour l'en prier ;28 Il se met en colère et refuse d'entrer. Son père sort et le supplie.28 Il se mit en colère, et ne voulut pas entrer. Son père sortit, et le pria d'entrer.28 Mais il se mit en colère et refusa d'entrer. Son père sortit alors et lui fit des instances,28 Le fils aîné se mit alors en colère et refusa d'entrer dans la maison. Son père sortit pour l'inviter à entrer.
29 Mais il répondit à son père: Voilà tant d'années que je te sers, sans avoir jamais transgressé un seul de tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau, à moi, pour festoyer avec mes amis;29 mais il répliqua à son père : "Voilà tant d'années que je te sers sans avoir jamais désobéi à tes ordres ; et, à moi, tu n'as jamais donné un chevreau pour festoyer avec mes amis.29 Mais lui répond : « Cela fait tant d'années que je te sers. Jamais je n'ai désobéi à aucun de tes ordres. Pourtant tu ne m'as jamais donné un chevreau pour que je fasse une fête avec mes amis.29 Mais il répondit à son père: Voici, il y a tant d'années que je te sers, sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau pour que je me réjouisse avec mes amis.29 Mais il répondit à son père : Il y a tant d'années que je vous sers sans vous avoir jamais désobéi. Jamais vous ne m'avez donné un chevreau pour festoyer avec mes amis.29 Mais le fils répondit à son père: 'Écoute, il y a de nombreuses années que je te sers et je n'ai jamais désobéi à l'un de tes ordres. Pourtant, tu ne m'as jamais donné même un chevreau pour que je fasse un joyeux repas avec mes amis.
30 et puis ton fils que voici revient-il, après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu fais tuer pour lui le veau gras!30 Mais quand ton fils que voici est arrivé, lui qui a mangé ton avoir avec des filles, tu as tué le veau gras pour lui !"30 Mais quand ce fils qui est le tien a liquidé tes biens avec des prostituées et revient, tu tues pour lui un veau gras. »30 Et quand ton fils est arrivé, celui qui a mangé ton bien avec des prostituées, c'est pour lui que tu as tué le veau gras!30 Et maintenant que votre fils-là revient, qu'il a mangé votre fortune avec des courtisanes, vous tuez pour lui le veau gras !30 Mais quand ton fils que voilà revient, lui qui a dépensé entièrement ta fortune avec des prostituées, pour lui tu fais tuer le veau que nous avons engraissé!'
31 Mais le père lui dit: Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi.31 Alors le père lui dit : "Mon enfant, toi, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi.31 Toi, mon enfant, tu es continuellement avec moi, tout ce que je possède t'appartient.31 Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi, et tout ce que j'ai est à toi;31 Le père lui dit : Mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce que j'ai est à toi.31 Le père lui dit: 'Mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce que je possède est aussi à toi.
32 Mais il fallait bien festoyer et se réjouir, puisque ton frère que voilà était mort et il est revenu à la vie; il était perdu et il est retrouvé!"32 Mais il fallait festoyer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et il est vivant, il était perdu et il est retrouvé ". »32 Il fallait faire une fête, être joyeux, car ce frère qui est le tien était mort et il vit à nouveau, il était perdu et il est retrouvé », répond le père.32 mais il fallait bien s'égayer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et qu'il est revenu à la vie, parce qu'il était perdu et qu'il est retrouvé.32 Mais il fallait bien faire la fête ; car ton frère était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et le voici retrouvé. »32 Mais nous devions faire une joyeuse fête et être heureux, car ton frère que voici était comme mort et il est revenu à la vie, il était perdu et je l'ai retrouvé!' "

 

 

 

          Retour au commentaire