entête

Odes de Salomon

La découverte des Odes de Salomon

En 1909, J. Rendel Harris découvre, dans un lot de manuscrits syriaques provenant de la région du Tigre et oublié sur une étagère de son bureau, un livre d'hymnes contenant les Psaumes de Salomon, et dont le début, finit-il par identifier, contient les Odes de Salomon qu'on croyait perdu. On connaissait ces odes par ce qu'elles figuraient dans une liste connue des écrits apocryphes et que des fragments importants apparaissaient en copte dans le livre gnostique connu sous le nom de Pistis Sophia (3e s.). De plus, l'auteur romain et chrétien Lactance (3e s.) cite ces odes en latin. La découverte ultérieure en 1912 par F.C. Burkitt d'un autre manuscrit syriaque et d'une version grecque de l'Ode 11, ainsi que les études intensives qui s'en suivirent amenèrent les érudits à la conclusion que les Odes de Salomon ne sont pas des écrits gnostiques (par exemple, H. Gressmann qui affirment au début de son article Les Odes de Salomon (Revue de théologie et de philosophie 1(1913)195-2017) : « Les Odes de Salomon sont des hymnes d'origine gnostique »), mais une collection d'hymnes des premiers chrétiens.

Sources manuscrites

Malheureusement, les Odes de Salomon n'existent au complet dans aucun manuscrit. Le plus ancien est un manuscrit grec daté du 3e s., Papyrus Bodmer XI (P72), une collection d'écrits chrétiens anciens compilée en Égypte, où on trouve entre autres l'Ode 11, mais amplifié d'une portion qu'aurait omis la version de Harris. Le codex Askewianus (4e s.) est une traduction copte de Pistis Sophia, un écrit gnostique, et il cite seulement les Odes 1, 1-5; 5, 1-11; 6, 8-18; 25, 1-12; 22, 1-12. Le codex syriaque Nitrisiensis, celui découvert par F.C. Burkitt au monastère syriaque Wadi El Natrun au sud du Caire, est daté du 10e s. et contient les odes 17, 7b jusqu'à 42. Le manuscrit découvert par Harris, appelé le codex Syriacus 9, remonterait au 15e s., et est donc le plus récent, mais il est le plus complet : il est mutilé au tout début et a préservé les Odes 3, 1b à 42, 20.

Composition

Comme le manuscrit le plus ancien était grec, on a cru au début que les Odes de Salomon avait été composées originellement en grec. Mais depuis, il y un consensus chez les érudits que les Odes ont été composées en syriaque, pour les raisons suivantes :

  • Le manuscrit le plus ancien écrit en Grec donne tous les signes d'une traduction à partir d'une langue sémique et n'apparaît pas comme ayant d'abord été composé en grec
  • Le texte syriaque offre une langue d'une grande qualité, et certains jeux de mots qui apparaissent ici et là ne sont compréhensibles qu'en syriaque
  • L'assonance, la structure métrique et le rythme sont tout à fait syriaques
  • Les variations entre les deux grands manuscrits syriaques ne s'expliquent que par la confusion dans la lecture de certains mots syriaques

Quant à la date de composition, on la situe vers l'an 100 : il y a beaucoup de similarité avec l'évangile de Jean, puis Ignace d'Antioche semble citer quelques unes des odes, et il y a des parallèles clairs avec les Hodayoth (hymnes d'action de grâce) de Qumran.

En ce qui concerne le milieu qui a vu naître les Odes de Salomon, l'hypothèse la plus séduisante est celle de la communauté judéo-chrétienne d'Édesse, en Syrie du nord (voir Éphrem Azar, Les Odes de Salomon, 1996), en raison de la langue, des idées proches de l'évangile de Jean et d'Ignace d'Antioche. Le caractère juif un peu conservateur se voit par le fait que l'auteur évite d'être souillé par les gentils, même s'il les aime (10, 5). La parenté avec les Hodayoth de Qumran est frappante : on trouve le même sentiment d'être une communauté unique de fidèles, les saints que Dieu a établi comme roc et fondement de sa gloire; on note un vocabulaire semblable comme « connaissance », « guerre », « couronne », « eau vivante » et « soleil », au point de se demander si l'auteur n'a pas été un certain temps membre de la secte de Qumran. De même, on peut tracer un parallèle avec la communauté johannique où Jésus est présenté comme « Je suis », le « Verbe », et où l'eschatologie est déjà présente. Enfin, on note la grande influence des Psaumes, en particulier le Psaume 22, et un peu celle d'Ézéchiel, Proverbes, Genèse et Isaïe.

Les Odes de Salomon dans l'histoire

L'un des premiers auteurs à y faire référence est Lucius Caecilius Firmianus, dit Lactance (250-325), né en Algérie dans la province romaine d'Afrique, qui se convertit à la foi chrétienne vers l'an 300 et devint précepteur de Crispus l'un des fils de Constantin; il cite l'Ode 19 (Divinae Institutiones, 4, 12, 3). Les Odes sont aussi mentionnées dans une oeuvre du 6e siècle du Pseudo-Athanase (Synopsis Sacrae Scripture) qui écrit : « Il y a d'autres livres de l'Ancien Testament qui ne sont pas considérés comme canoniques, mais qui sont lus aux catéchumènes... Maccabées... Psaumes et Odes de Salomon ». Ils apparaissent dans une liste fournie par Nicéphore I (758-828), patriarche de Constantinople, concernant la Stichométrie (le calcul du nombre de lignes dans les manuscrits) des livres sacrés sous la rubrique des livres non canoniques de l'Ancien Testament : Les Psaumes et les Odes de Salomon, 2 100 lignes.

Au 10e siècle un scribe témoigne de l'intérêt des Odes puisqu'il s'est donné la peine de les copier, ce qui nous a donné le codex Nitrisiensis découvert en Égypte. Une indication intéressante est fournie par le manuscrit grec 1505, daté du 12e siècle, qui se trouve au monastère Laura du mont Athos en Grèce et qui nous donne une liste des livres du Nouveau Testament, parmi lesquels figurent les Psaumes et les Odes de Salomon; on peut penser dans ce dernier cas que le scribe a cru bon d'ajouter des hymnes célébrant le messie à la fin des textes du Nouveau Testament. Au 15e siècle, le fait qu'un scribe retranscrive le texte syriaque dans une version que Harris dit avoir trouvé dans la région du Tigre, l'Irak actuel, démontre l'intérêt soutenu pour les Odes.

Une constatation se dégage de l'histoire des Odes de Salomon : celles-ci semble avoir intéressé surtout les milieux monastiques, ces communautés qui priaient ensemble les psaumes et chantaient les hymnes, comme en témoigne le codex Nitrisiensis trouvé au monastère syriaque Wadi El Natrun et le manuscrit grec 1505 du monastère Laura du mont Athos; les Odes donnaient une voix à l'expression de leur foi. À l'inverse, comme elles n'étaient pas connues d'un large public, il n'est pas surprenant qu'elles aient été en quelque sorte portées disparues. Mais il en est autrement aujourd'hui avec leur redécouverte. Déjà de nouvelles traductions se multiplient, et un grand nombre de sites Internet, consacrée à la vie spirituelle, affichent l'une ou l'autre des Odes.

-André Gilbert, décembre 2018

Références :

  • James H. Charlesworth, Odes of Solomon, in The Old Testament Pseudepigrapha, v. 2, ed. James H. Charlesworth. Doubleday: Garden City, 1985, p. 725-775.
  • P. Batiffol, J. Labourt, Les Odes de Salomon, Revue Biblique, 7(1910)483-500, et Revue Biblique, 8(1911)5-59.
  • Lee Martin McDonald, The Odes of Solomon: Their Origin and Use in Early Christianity, in www.haventoday.org/wp-content/uploads/2016/09/odes.pdf


    Sommaire

    Ode 1Le chantre voit le Seigneur comme une couronne vivante sur sa tête et qui porte des fruits de salut
    Ode 3Le chantre chante l'amour du Seigneur, car il se sent aimé de Lui, et cette proximité sera pour lui source de vie éternelle
    Ode 4Le chantre exprime sa foi que le Seigneur s'est fait une place pour toujours dans le coeur de ses fidèles et jamais il ne s'arrêter d'y déverser ce qu'il a promis
    Ode 5Face à ses persécuteurs, le chantre ne craint pas, car il sait que le Seigneur saura déjouer leurs plans et le protègera de toute catastrophe
    Ode 6Comme une eau qui inonde l'univers et que rien ne peut endiguer, l'Esprit du Seigneur a répandu sa connaissance par ses ministres, telle une boisson pour les assoiffés qui les arrache à la mort
    Ode 7Le Seigneur a pris la forme humaine pour devenir comme nous, rapetissant ainsi sa grandeur et nous permettant de le connaître, faisant ainsi disparaître l'ignorance de la terre et déclenchant chez tous un chant de louange
    Ode 8Avant même que nous existions, le Seigneur nous a connus et il s'est révélé à nous pour nous partager son secret, cette science qui nous nourrit comme le lait qui sort de la mamelle et qui nous relève de notre humiliation; aussi demeurons dans cette foi et dans cet amour pour goûter à l'incorruptibilité
    Ode 9Le chantre nous invite à ouvrir notre coeur à la parole et à la volonté du Seigneur, afin de recevoir la couronne du vainqueur, de goûter à la paix, et d'être inscrit au livre de vie
    Ode 10Par la bouche du chantre, le Christ annonce qu'il a rassemblé dans l'unité les peuples dispersés afin qu'ils soient sauvés et soient avec lui pour l'éternité
    Ode 11Le coeur du chantre a été émondé par le Seigneur et il a abandonné la folie répandue sur la terre, et il s'est enivré de la science du Seigneur, et sa vie est devenue une terre fertile, comme un paradis où fructifie l'arbre d'immortalité
    Ode 12Le chantre se voit comme le héraut du Verbe, et grâce à lui le Verbe réside chez les hommes, qui découvrent qui ils sont et vivent conséquemment en harmonie
    Ode 13Invitation à décrassez son visage pour ressembler au Seigneur
    Ode 14Tourné vers Dieu comme un fils vers son père, le chantre lui demande d'être comblé des fruits de son amour
    Ode 15 Le chantre célèbre la lumière reçue du Seigneur qui lui a permis d'abandonner la route de l'erreur et de goûter à une vie immortelle
    Ode 16 Le chantre a maintenant la mission de chanter les louanges de Dieu, en particulier les merveilles de sa création
    Ode 17 Le chantre célèbre le fait d'être un être nouveau et donne la parole au Christ qui annonce avoir libéré les enchaînés pour les sauver, devenant maintenant leur tête
    Ode 18 Le chantre prie Dieu de lui donner la force de se tenir loin de le l'ignorance répandue sur la terre
    Ode 19 Le Père a répandu de son sein de lait qui nous a donné son fils né d'une mère vierge
    Ode 20 Le sacrifice que veut le Seigneur, c'est celui de la justice envers le prochain
    Ode 21 Le chantre ne peut qu'exulter devant la science du Seigneur qui est sa lumière et a unifié sa personne
    Ode 22 Le Seigneur a donné au chantre la puissance de détruire le mal, si bien que même si le monde a été créé corruptible, il a maintenant reçu l'énergie vitale pour devenir incorruptible
    Ode 23 Le chantre médite sur la puissance de la parole de Dieu qui a tout conquis sur son passage
    Ode 24 L'onction du messie sema la frayeur dans le monde des ténèbres qui fuit la vérité
    Ode 25 Le chantre célèbre la force et la lumière du Seigneur qui lui a permis d'avoir raison de tous ses adversaires
    Ode 26 Le chantre présente son rôle de chanter pour l'univers entier un hymne pour le Seigneur
    Ode 27 En étendant les mains, le chantre exprime le symbole de la croix
    Ode 28 Vivant l'intimité avec l'Esprit, le chantre laisse parler le Christ qui raconte combien il fut méprisé, un mépris auquel il répliqua par la douceur et dont il sortit victorieux
    Ode 29 Le chantre célèbre le fait d'avoir été arraché à l'emprise de la mort et de ses ennemis, et c'est maintenant lui qui se soumet les nations
    Ode 30 Invitation à boire à la source vivante du Seigneur
    Ode 31 Le chantre laisse parler le Christ qui évoque son procès, sa condamnation et ses souffrances qu'il endura pour le salut de tous
    Ode 32 Le croyant déborde de la joie et de la force qui vient du Très-Haut
    Ode 33 Appel à la conversion lancé par la vierge qui promet de sortir les gens de la perdition pour leur faire emprunter le chemin de la vérité et du salut
    Ode 34 Qui suit le chemin de la vérité, vit l'unité du coeur et ne s'intéresse pas aux choses d'en bas, mais aux choses d'en haut
    Ode 35 Même quand l'univers est ébranlé, le chantre se sent en paix, porté par le Seigneur comme une mère porte son enfant
    Ode 36Le chantre loue l'oeuvre de l'Esprit Saint qui a engendré le Christ et l'a oint pour qu'il répande la justice
    Ode 37Le chantre élève la voix vers le Seigneur qui rend fructueux son oeuvre
    Ode 38Le chantre se réjouit que la vérité l'ait maintenu loin de l'erreur, de la corruption, de la séduction, grâce au Seigneur qui a fait de lui une belle et grande plante
    Ode 39Ceux qui empruntent les sentiers de la foi ne seront pas perturbés par les aléas de la vie
    Ode 40Le chantre ne peut s'empêcher de laisser jaillir la joie qui déborde de son coeur
    Ode 41C'est le jour de célébrer ce Fils, qui existait de toute éternité, que le Père a engendré par amour, pour être lumière pour le croyant
    Ode 42Célébration de la résurrection du Christ, qui étend maintenant les bras de son amour sur ceux qui croient en lui, comme le bras du fiancé sur sa fiancée, suscitant la vie chez ceux qui étaient morts et dans les ténèbres


    Note : La traduction française qui suit est celle de J. Labourt publiée dans la Revue Biblique, parfois légèment modifiée en regard de la traduction anglaise de J.H. Charlesworth; nous avons emprunté également à Charlesworth sa numérotation des versets. Les crochets [ ] contiennent des expressions ajoutées pour la compréhension, les parenthèses () dénotent un texte provenant de la version grecque.

    Texte intégral

    VersetTraduction française

    Ode 1

    1Le Seigneur est sur ma tête comme une couronne,
    et je ne serai pas sans lui.
    2Une couronne de vérité a été tressée pour moi,
    et il a fait germer en moi tes rameaux,
    3car elle ne ressemble pas à une couronne desséchée qui ne germe pas.
    4Mais tu vis sur ma tête,
    et tu as fleuri sur moi.
    5Tes fruits sont pleins et parfaits,
    remplis de ton salut...

    Ode 2

    (Manque)

    Ode 3

    1...
    je revêts [l'amour du Seigneur];
    2et ses membres sont auprès de lui;
    j'adhère à eux. Il m'aime ;
    3je n'aurais pas su aimer le Seigneur,
    si lui-même ne m'avait aimé [le premier].
    4Qui peut en effet comprendre l'amour,
    si ce n'est celui qui aime?
    5J'aime l'aimé et mon âme l'aime.
    Où est son repos, là aussi je suis,
    6et je ne serai pas un étranger.
    Car il n'y a pas de haine auprès du Seigneur Très-Haut et miséricordieux.
    7Je suis mêlé [à lui], car l'amant a trouvé celui qu'il aime ;
    parce que je l'aime lui, le Fils, je deviendrai Fils.
    8Oui, qui adhère à celui qui ne meurt pas,
    sera lui aussi immortel.
    9Et celui qui se complaît en la Vie,
    sera vivant.
    10Tel est l'esprit du Seigneur, sans mensonge,
    qui instruit les hommes à connaître ses voies.
    11Soyez sages, comprenez et veillez.
    Alléluia!

    Ode 4

    1Nul ne pervertira ton lieu saint, Ô mon Dieu ;
    nul ne le transférera et ne le placera dans un autre emplacement,
    2car il n'en a pas le pouvoir.
    Ton sanctuaire, tu l'avais désigné, avant de faire les autres emplacements.
    3Le plus ancien [lieu] ne sera pas perverti par ceux qui sont inférieurs à lui.
    Tu as donné ton coeur, ô Seigneur, à tes fidèles;
    4tu ne seras pas du tout oisif
    et tu ne seras pas sans fruits.
    5Oui : une heure de ta foi
    est plus précieuse que tous les jours et [toutes] les années.
    6Qui revêtira ta grâce et sera rejeté?
    7Car ton sceau est connu
    et tes créatures lui sont connues;
    8tes armées le possèdent,
    et les archanges élus l'ont revêtu.
    9Tu nous as donné ta communion.
    Non pas que tu eusses besoin de nous;
    c'est nous qui avions besoin de toi,
    10Asperge-nous de ta rosée,
    et ouvre tes sources opulentes
    qui nous font couler le lait et le miel,
    11car il n'y a pas en toi de repentance,
    en sorte que tu te repentes de ce que tu as promis.
    La fin t'était révélée,
    13et tout ce que tu as donné, tu l'a gracieusement donné ;
    ne les arrache pas et ne les reprends pas.
    14Car tout, en qualité de Dieu, t'était révélé,
    et était établi dès le principe devant toi ;
    15et c'est toi, Seigneur, qui as tout créé.
    16Alléluia!

    Ode 5

    1Je te rends grâces, ô Seigneur,
    parce que je t'aime.
    2Très-Haut, ne m'abandonne pas,
    car tu es mon espoir.
    3J'ai reçu gracieusement ta grâce ;
    j'en vivrai.
    4Mes persécuteurs viendront, mais qu'ils ne me voient pas.
    5Un nuage d'obscurité tombera sur leurs yeux,
    et un air de ténèbres les obscurcira,
    6et il n'y aura pas pour eux de lumière pour voir,
    en sorte qu'ils ne me saisiront pas.
    7Que leur pensée devienne émoussée,
    si bien que ce qu'ils ont machiné se tourne contre leurs têtes.
    8Ils ont médité une pensée
    et elle s'est évanouie pour eux;
    (Et ils furent vaincus même s'ils étaient plus puissants)
    9ils ont conçu méchamment des projets,
    qui se sont trouvés annihilés,
    10car dans le Seigneur est mon espoir ;
    je ne crains pas;
    11et parce que le Seigneur est mon sauveur
    je ne crains pas;
    12et il est comme une couronne sur ma tête,
    je ne serai pas ébranlé.
    13Quand même l'univers serait ébranlé,
    je resterais debout,
    14et si périssait tout ce qui est visible,
    moi je ne mourrais pas,
    15parce que le Seigneur est avec moi,
    et moi avec lui.
    Alléluia!

    Ode 6

    1Comme (le vent) se promène sur la cithare
    et les cordes parlent,
    2ainsi parle en mes membres l'Esprit du Seigneur;
    et je parle par son amour ;
    3il anéantit tout ce qui est étranger
    et tout vient du Seigneur,
    4comme il l'était en effet dès le commencement,
    et [le sera] jusqu'à la fin;
    5rien ne s'opposera à lui,
    et rien ne se dressera contre lui.
    6Le Seigneur a multiplié sa connaissance,
    et il s'emploie avec zèle à ce que soient connues les choses qui nous ont été données par sa grâce.
    7Il nous a donné la louange pour son nom,
    nos esprits louent son Esprit saint.
    8Car un ruisseau est sorti,
    et il est devenu un torrent grand et large.
    Il a inondé et brisé l'univers,
    et l'a emporté vers le Temple,
    9et les obstacles [dressés] par les hommes n'ont pas pu l'arrêter,
    et pas même les artifices de ceux qui endiguent l'eau;
    10Car il est venu sur toute la surface de la terre
    et a tout rempli,
    11et ils ont bu, tous les assoiffés qui sont sur la terre;
    et la soif a été défruite et éteinte,
    12car c'est par le Très-Haut qu'est donnée la boisson,
    13Heureux donc les ministres de cette boisson,
    ceux à qui a été confiée son eau ;
    14ils ont calmé les lèvres desséchées,
    et redressé la volonté paralysée;
    15les âmes qui étaient prêtes à quitter [la vie],
    ils les ont arrachées à la Mort ;
    16les membres tombés,
    ils les ont fortifiés et redressés ;
    17ils ont donné la force à leur démarche,
    et la lumière à leurs yeux,
    18car tout homme les a connus dans le Seigneur
    Et ils vivent par les eaux vivantes pour l'éternité.
    Alléluia!

    Ode 7

    1Telle l'impétuosité de la colère contre l'iniquité,
    telle l'impétuosité de la joie vers l'Aimé;
    il fait monter de ses fruits sans entraves.
    2Ma joie c'est le Seigneur et mon élan est vers lui;
    c'est ma belle route vers le Seigneur,
    3car il est pour moi une aide.
    Il s'est fait connaître lui-même à moi libéralement dans sa simplicité,
    car sa bonté a rapetissé sa grandeur.
    4Il est devenu comme moi pour que je le reçoive;
    par l'aspect il a été réputé semblable à moi, pour que je le revête.
    5Et je n'ai pas été effrayé en le voyant,
    car il est ma miséricorde.
    6Il est devenu comme ma nature pour que je le comprenne,
    et comme ma figure, pour que je ne me détourne pas de lui.
    7Le Père de la science
    est le Verbe de la science.
    8Lui qui a créé la sagesse,
    est plus sage que ses créatures ;
    9lui qui m'a créé avant que je ne fusse,
    il savait ce que je ferais quand j'existerais.
    10À cause de cela, il a eu pitié de moi dans sa grande miséricorde,
    et il m'a accordé que je le prie et je reçoive de son sacrifice,
    11parce qu'il est incorruptible.
    Le Plérôme des mondes et leur Père
    12lui a accordé d'apparaître à ceux qui sont à lui
    pour qu'ils connaissent celui qui les a faits,
    et pour qu'ils ne s'imaginent pas qu'ils proviennent d'eux-mêmes;
    13Car il a dirigé sa route vers la science,
    il l'a élargie, prolongée et conduite à toute sa perfection ;
    14il a posé sur elle les empreintes de sa lumière,
    et j'ai marché du principe jusqu'au terme,
    15car elle fut faite par lui;
    et il s'est complu dans le Fils,
    16et à cause de son salut il exercera la toute-puissance.
    Et le Très-Haut sera connu dans ses saints,
    17pour porter l'heureux message à ceux qui ont des cantiques [en l'honneur] de la venue du Seigneur,
    afin qu'ils aillent à sa rencontre et lui chantent
    dans la joie et sur la cithare aux nombreuses cordes.
    18Que les voyants sortent au-devant de lui,
    et qu'ils apparaissent devant lui,
    19et qu'ils louent le Seigneur en son amour,
    parce qu'il est proche et qu'il voit!
    20Et la haine sera ôtée de la terre
    et elle sera submergée avec l'envie;
    21car l'ignorance a disparu,
    car elle est venue, la science du Seigneur.
    22Ils psalmodieront, les psalmistes, la grâce du Seigneur Très-Haut,
    et ils offriront leurs cantiques;
    23leur coeur sera comme le jour,
    et comme la grandeur de la beauté du Seigneur [seront] leurs doux cantiques,
    24et il n'y aura aucune âme,
    qui soit ignorante ou muette,
    25car il a donné une bouche à ses créatures,
    pour ouvrir la voix de la bouche vers lui,
    afin de le louer.
    26Publiez sa puissance
    et montrez sa bonté!
    Alléluia!

    Ode 8

    1Ouvrez, ouvrez vos coeurs à la joie du Seigneur
    et qu'afflue votre amour du coeur à vos lèvres
    2pour produire des fruits pour le Seigneur, une vie sainte,
    et pour parler avec vigilance à sa lumière.
    3Levez-vous, redressez-vous,
    vous qui autrefois avez été humiliés!
    4Vous qui étiez dans le silence, parlez,
    car votre bouche a été ouverte!
    5Vous qui étiez méprisés, exaltez-vous donc,
    car votre justice a été exaltée.
    6Car la droite du Seigneur est avec vous,
    et il est pour vous une aide ;
    7il vous a gratifiés de la paix,
    avant même que ne se livrât votre combat.
    [Le Christ parle]
    8Écoutez la parole de vérité,
    et recevez la science du Très-Haut.
    9Votre chair ne savait pas ce que j'avais à vous dire,
    et vos coeurs non plus [ne savaient pas] ce que j'avais à leur montrer.
    10Gardez mon secret, ô vous qui êtes gardés par lui!
    Gardez ma foi, vous qui êtes gardés par elle !
    11Connaissez ma science, vous qui me connaissez dans la vérité;
    aimez-moi d'amour, vous qui aimez!
    12Car je ne détourne pas mon visage de ceux qui sont à moi,
    parce que je les connais,
    13et avant qu'ils ne furent
    je les ai connus;
    j'ai mis mon sceau sur leur visage,
    14c'est moi qui ai disposé leurs membres;
    je les ai gratifiés de mes mamelles
    pour qu'ils boivent mon lait saint et qu'ils en vivent.
    15Je me complais en eux,
    et je ne rougis pas d'eux,
    16car ils sont mon oeuvre à moi,
    et la force de mes pensées.
    17Qui donc se dressera contre mon oeuvre
    ou leur sera désobéissant?
    18C'est moi qui ai voulu et créé la conscience et le coeur ;
    ils sont à moi.
    A ma droite j'ai placé les élus,
    19et ma justice est devant eux
    et ils ne seront pas privés de mon nom,
    parce qu'il est avec eux.
    [Le chantre parle]
    20Priez beaucoup
    et demeurez dans l'amour du Seigneur,
    21[vous qui êtes] aimés dans le bien-aimé,
    préservés dans le vivant,
    sauvés dans celui qui a été racheté,
    22et vous serez trouvés incorruptibles dans tous les siècles
    au nom de votre Père.
    Alléluia!

    Ode 9

    1Ouvrez vos oreilles,
    et je vous parlerai ;
    2donnez-moi votre âme
    pour que moi aussi je vous donne mon âme;
    3la parole du Seigneur, et ses volontés,
    la pensée sainte qu'il a pensées propos de son Messie.
    4Car c'est par la volonté du Seigneur qu'existe votre vie ;
    sa pensée est la vie éternelle,
    et l'incorruptibilité est votre perfection.
    5Soyez riches en Dieu le Père,
    et recevez la pensée du Très-Haut.
    Fortifiez-vous et soyez sauvés par sa grâce,
    6car je vous annonce la paix à vous, ses saints.
    Tous ceux qui entendent [ce message] ne succomberont pas dans le combat
    7et ceux qui [le] connaissent ne périront pas,
    et ceux qui [te] reçoivent ne seront pas confondus.
    8C'est une couronne éternelle que la vérité :
    heureux ceux qui la posent sur leurs têtes;
    9elle est une pierre précieuse.
    Des combats étaient [engagés] pour cette couronne,
    10mais la justice l'a prise
    et vous l'a donnée.
    11Posez la couronne sur la véritable alliance du Seigneur;
    tous ceux qui vainquent seront écrits sur son livre,
    12car leur livre est la victoire qui est à vous;
    elle vous voit devant elle, et elle veut que vous soyez sauvés.
    Alléluia!

    Ode 10

    1Le Seigneur a dirigé ma bouche par sa parole
    et ouvert mon coeur par sa lumière.
    2Il a fait habiter en moi sa vie immortelle,
    Et m'a donné de raconter le fruit de sa paix,
    3pour convertir les âmes de ceux qui veulent venir vers lui
    et devenir captif d'une heureuse captivité [qui conduit] à la liberté.
    [Le Christ parle]
    4Je suis devenu fort et robuste, et j'ai fait captif le monde;
    cela est arrivé par moi pour la gloire du Très-Haut et de Dieu mon Père.
    5lls ont été rassemblés en un seul groupe, les peuples qui étaient dispersés,
    et j'ai été sans souillure dans mon amour,
    pendant qu'on me louait dans les hauteurs ;
    6des empreintes de lumières ont été placées sur leur coeur;
    ils ont marché selon ma vie, et ont été sauvés;
    ils sont avec moi pour l'éternité.
    Alléluia!

    Ode 11

    1Mon coeur a été émondé, et sa fleur est apparue,
    et la grâce y a germé,
    et il a porté des fruits pour le Seigneur.
    2Car le Très-Haut m'a circoncis par son Esprit saint;
    il a découvert mes reins pour lui,
    et il m'a rempli de son amour,
    3et sa circoncision est devenue pour moi le salut ;
    j'ai couru sur la route dans sa paix,
    sur la route de la vérité.
    4Du principe jusqu'à la fin.
    J'ai reçu sa science,
    5et je me suis tenu ferme sur le roc de la vérité
    où il m'avait placé;
    6une eau parlante s'est approchée de mes lèvres,
    [venant] de la source du Seigneur, libéralement;
    7et j'ai bu, et j'ai été enivré
    de l'eau vivante qui ne meurt pas,
    8et mon ivresse ne fut pas sans science,
    mais j'abandonnai ma vanité
    9et je me tournai vers le Très-Haut mon Dieu ;
    je devins riche par son don;
    10j'abandonnai la folie qui est répandue sur la terre ;
    je la dépouillai et la rejetai loin de moi.
    11Le Seigneur me renouvela par son vêtement
    et me posséda par sa lumière,
    12et d'en haut me donna un repos incorruptible;
    je devins comme une terre qui germe et qui fleurit et qui porte des fruits.
    13Le Seigneur, comme le soleil
    sur la face de la terre,
    14a illuminé mes yeux;
    et mon visage a reçu la rosée,
    15et mon baleine s'est rafraîchie
    à la bonne odeur du Seigneur ;
    16il m'a transporté dans son Paradis
    où est la richesse de la suavité du Seigneur.
    16a(Je contemplais la floraison et la fructification des arbres,
    et leur propre croissance était leur couronne.
    16bLeurs branches étaient florissantes
    et leurs fruits brillaient,
    leurs racines [étaient] d'une terre immortelle.
    16cEt un fleuve de joie les irriguait,
    ainsi que la région qui les entourait dans le pays de la vie éternelle.)
    17J'adorai le Seigneur à cause de sa gloire
    18et je dis : Heureux, Seigneur,
    ceux qui sont plantés dans ta terre,
    et ceux pour lesquels il y a une place dans ton paradis,
    19qui poussent dans la germination de tes arbres,
    et qui émigrent des ténèbres à la lumière.
    20Voici tous tes travailleurs excellents,
    qui accomplissent de bonnes oeuvres
    et se détournent de l'iniquité pour [goûter] ta suavité;
    21ils ont rejeté loin d'eux l'amertume des arbres,
    quand ils eurent été plantés dans la terre.
    22Et tout l'univers devint comme une relique de toi,
    (Béni soit les ouvriers de ton eau)
    et un souvenir éternel de tes serviteurs fidèles.
    23Iy a beaucoup de place dans ton paradis,
    et il n'y a rien de stérile,
    mais tout est plein de fruits.
    24Gloire à toi, Ô Dieu, délices du Paradis pour toujours.
    Alléluia!

    Ode 12

    1Il m'a rempli des paroles de vérité,
    pour que je puisse l'exprimer;
    2comme un courant d'eau la vérité coule de ma bouche,
    et mes lèvres montrent ses fruits;
    3il a fait abonder en moi sa science.
    Car la bouche du Seigneur est le verbe véritable,
    et la porte de sa lumière.
    4Et le Très-Haut l'a donné à ses générations,
    [qui sont] les interprètes de sa beauté,
    les narrateurs de sa gloire,
    et les hérauts de sa majesté,
    les notificateurs de son plan,
    les évangélistes de sa pensée,
    et ceux qui gardent pures ses oeuvres.
    5La subtilité du Verbe est au-dessus de toute expression,
    et comme son expression, ainsi est sa subtilité et sa promptitude;
    et sans fin est sa marche;
    6il ne tombe jamais, mais il se tient ferme;
    il ne connaît ni sa descente ni sa route.
    7Telle est son oeuvre, telle est aussi sa fin.
    Car il est la lumière et le rayonnement de la pensée.
    8En lui les générations se parlent l'un à l'autre,
    et elles ont existé par le Verbe celles qui étaient silencieuses ;
    9de lui vinrent l'amour et l'harmonie,
    et ils dirent l'un à l'autre ce qu'ils avaient;
    10et ils furent stimulés par le Verbe,
    et ils connurent celui qui les avait faits,
    c'est pourquoi ils furent en harmonie.
    11Car la bouche du Très-Haut leur a parlé
    et son explication courut par le moyen [du Verbe],
    12car la résidence du Verbe est l'homme,
    et sa vérité est Amour.
    13Heureux ceux qui par ce moyen ont compris l'univers
    et connaissent le Seigneur dans sa vérité.
    Alléluia!

    Ode 13

    1Voici que notre miroir est le Seigneur ;
    ouvrez les yeux et regardez-les en lui,
    2et apprenez comment sont vos visages;
    glorifiez hautement son Esprit ;
    3essuyez la crasse de vos visages;
    aimez sa sainteté et revêtes-vous-en;
    4et soyez sans tache en tout temps auprès de lui.
    Alléluia!

    Ode 14

    1Comme les yeux du fils vers son père,
    ainsi mes yeux, ô Seigneur, sont sans cesse [dirigés] vers toi ;
    2car auprès de toi sont mes délices et mon bonheur.
    3N'éloigne pas de moi ta miséricorde, ô Seigneur,
    ne retire pas de moi ta bonté.
    4Tends-moi, ô Seigneur, en tout temps ta main droite,
    et sois mon guide jusqu'à la fin, suivant ta volonté.
    5Puissé-je me plaire devant toi à cause de ta gloire,
    et à cause de ton nom être sauvé du méchant.
    6Que ta douceur, ô Seigneur, demeure près de moi,
    ainsi que les fruits de ton amour.
    7Enseigne-moi les cantiques de ta vérité,
    et que par toi je porte des fruits.
    8Ouvre-moi la cithare de ton Esprit Saint,
    pour que je puisse te louer dans tous les modes,
    9et selon l'abondance de ta miséricorde accorde-moi;
    et hâte-toi d'exaucer nos prières,
    10car tu peux tout ce qui nous est utile.
    Alléluia!

    Ode 15

    1Comme le soleil est la joie de ceux qui recherchent son jour,
    ainsi ma joie c'est le Seigneur,
    2car il est mon soleil ;
    ses rayons m'ont ressuscité,
    et sa lumière a dissipé toutes ténèbres devant mon visage.
    3Grace à lui j'ai acquis des yeux
    et j'ai vu son jour saint,
    4j'ai eu des oreilles
    et j'ai entendu sa vérité,
    5j'ai eu la réflexion de la science
    et je me suis réjoui.
    6Par son moyen, j'ai abandonné la route de l'erreur ;
    je suis allé vers lui, et j'en ai reçu généreusement le salut.
    7Selon son don il m'a donné,
    et selon sa munificence il m'a traité.
    8J'ai revêtu l'incorruptibilité grâce à son nom,
    et j'ai abandonné la corruption par sa grâce ;
    9la mortalité a disparu de devant mon visage,
    le schéol été anéanti par ma parole,
    10une vie immortelle est montée dans la terre du Seigneur ;
    elle a été révélée à ses croyants,
    et elle a été départie sans réserve à tous ceux qui se confient en lui.
    Alléluia!

    Ode 16

    1Comme l'oeuvre du paysan [est de tirer] la charrue,
    et l'oeuvre du pilote [de manoeuvrer] le mât,
    ainsi mon oeuvre est le chant du Seigneur
    2dans ses louanges, mon industrie et ma tâche [consistent] dans ses louanges,
    car son amour a nourri mon coeur,
    et il a poussé ses fruits jusqu'à mes lèvres.
    3Or mon amour, c'est le Seigneur;
    c'est pourquoi je le chanterai,
    4car je suis fort par sa louange,
    et j'ai foi en lui.
    5J'ouvrirai ma bouche,
    et son esprit racontera par moi
    la gloire du Seigneur et sa beauté,
    6l'oeuvre de ses mains
    et le travail de ses doigts,
    7pour la multiplication de sa miséricorde
    et l'affermissement de son verbe.
    8Car le verbe du Seigneur scrute ce qui est invisible,
    et [ce qui est visible] manifeste son dessein;
    9l'oeil en effet voit ses oeuvres,
    et l'oreille entend sa pensée.
    10C'est lui qui a dilaté la terre
    et fait résider l'eau dans la mer ;
    11il a étendu les cieux
    et fixé les étoiles;
    12il a ordonné la création et l'a exécutée.
    Puis il s'est reposé de ses oeuvres ;
    13les créatures courent suivant leur course
    et font leur oeuvre;
    elles ne connaissent pas l'arrêt ni l'oisiveté,
    14les armée obéissent à sa parole.
    15Le trésor de la lumière, c'est soleil,
    le trésor des ténèbres, c'est la nuit;
    16il a fait le soleil pour le jour, en sorte qu'il fût lumineux,
    la nuit amène ensuite l'ombre sur la face de la terre;
    17l'alternance de l'un et de l'autre prêche la beauté de Dieu
    18Il n'y a rien en dehors du Seigneur;
    car il était avant que rien ne fût,
    19et les mondes ont existé par sa parole
    et par le dessein de son coeur.
    20Gloire et honneur à son nom.
    Alléluia!

    Ode 17

    1J'ai été couronné par mon Dieu,
    il est ma couronne vivante,
    2et j'ai été justifié par mon Seigneur;
    or mon salut est incorruptible.
    3J'ai été délivré de la vanité,
    et je ne suis pas un condamné.
    4Mes liens ont été tranchés par ses mains;
    j'ai pris un visage et l'apparence d'un personnage nouveau ;
    j'y suis entré [dans ce personnage] et j'ai été sauvé.
    5La pensée de la vérité m'a conduit,
    et je suis allé derrière elle et n'ai pas erré.
    [Le Christ parle]
    6Tous ceux qui m'ont vu ont été étonnés,
    et je leur suis apparu comme un étranger ;
    7et celui qui me connaissait et m'a exalté
    est le Très-Haut dans toute sa perfection.
    8il m'a honoré, dans sa suavité,
    et il a élevé ma conscience jusqu'à la hauteur de sa vérité.
    9A partir de ce point il m'a donné la route de ses préceptes ;
    j'ai ouvert des portes qui étaient fermées
    10et j'ai brisé les verrous de fer;
    or le fer est devenu rouge et s'est liquéfié devant moi
    11et plus rien ne m'est apparu fermé,
    parce que j'étais la porte pour toutes choses.
    12Je suis sorti vers tous mes prisonniers pour les délivrer,
    pour n'abandonner personne qui fût lié et qui liât;
    13j'ai donné libéralement ma science
    Et ma prière dans mon amour.
    14J'ai semé mes fruits dans les coeurs
    et je les ai changés en moi;
    15ils ont reçu ma bénédiction et ils vivent;
    ils se sont rassemblés vers moi et ils sont sauvés,
    16parce qu'ils sont pour moi des membres
    et je suis leur tête.
    [Doxologie]
    17Gloire à toi, Ô notre Tête, Seigneur Messie.
    Alléluia!

    Ode 18

    1 Mon coeur a été élevé par l'amour du Très-Haut,
    et il a été enrichi pour que je le loue par mon nom.
    2 Mes membres ont été fortifiés
    en sorte qu'ils ne défaillent pas de sa force ;
    3 les maladies se sont éloignées de mon corps,
    et il s'est levé pour le Seigneur par sa volonté.
    Car son royaume est véritable.
    4 Ô Seigneur, à cause des indigents
    ne me retire pas ta parole ;
    5 à cause de leurs oeuvres
    ne me refuse pas ta perfection.
    6 Que la lumière ne soit pas vaincue par les ténèbres,
    et que la vérité ne fuie pas devant le mensonge !
    7 Victorieusement, sa droite accomplira notre salut ;
    tu accueilleras [les hommes] de partout,
    et tu garderas tous ceux qui sont emprisonnés dans les iniquités.
    8 Tu es mon Dieu, le mensonge et la mort ne sont pas dans ta bouche,
    Mais la perfection est ta volonté,
    9 et tu ne connais pas la vanité,
    Parce qu'elle ne te connait pas non plus.
    10 Tu ne connais pas l'erreur,
    mais parce qu'elle non plus ne te connaît pas.
    11 L'ignorance est apparue comme une poussière
    et comme l'écume de la mer;
    12 or ils avaient pensé à son sujet, la nulle, qu'elle était grande.
    Ils vinrent eux aussi à lui ressembler et furent réduits au néant,
    13 mais ils comprirent, ceux qui comprenaient ; ils réfléchirent,
    et ils ne furent pas souillés dans leurs pensées,
    14 parce qu'ils étaient dans la pensée du Très-Haut ;
    ils tournèrent en dérision ceux qui marchaient dans l'erreur :
    15 pour eux, ils dirent la vérité grâce à l'inspiration que leur inspirait le Très-Haut.
    16 Gloire et grande beauté à son nom.
    Alléluia!

    Ode 19

    1 Une coupe de lait m'a été apportée,
    et je l'ai bue dans la douceur de la suavité du Seigneur.
    2 Le Fils est cette coupe,
    et celui qui a été trait, c'est le Père,
    et celui qui l'a trait, c'est l'Esprit Saint,
    3 parce que ses mamelles étaient pleines
    et il ne voulait que son lait fût répandu inutilement.
    4 L'Esprit Saint a ouvert son sein ;
    il a mêlé le lait des deux mamelles du Père
    5 et a donné le mélange au monde, à son insu,
    et ceux qui [le] reçoivent dans sa plénitude sont ceux qui sont à droite.
    6 L'Esprit étendit ses ailes sur le sein de la Vierge,
    et elle conçut et enfanta,
    7 et elle devint Mère-Vierge avec beaucoup de miséricorde
    8 elle devint grosse et enfanta un fils sans douleur,
    afin qu'il n'arrivât rien d'inutile.
    9 Et elle ne demanda pas de sage-femme pour l'assister,
    car il c'est lui qui lui a permis de donner la vie.
    10 Elle enfanta un homme fort, volontairement,
    et elle enfant en exemple,
    elle [le] posséda en grande puissance ;
    11 et [l']aima en salut,
    et [le] garda dans la suavité,
    et [le] montra dans la grandeur.
    Alléluia!

    Ode 20

    1 Je suis prêtre du Seigneur ;
    il est celui pour qui j'exerce mon sacerdoce,
    2 et je lui sacrifie le sacrifice de sa pensée.
    3 Car [sa pensée] n'est pas comme [celle] du monde,
    sa pensée n'est pas non plus comme [celle] de la chair,
    ni comme [celle de] ceux qui opèrent charnellement.
    4 Le sacrifice du Seigneur, c'est la justice ;
    ainsi que la pureté du coeur et des lèvres.
    5 Offre tes reins sans reproche ;
    que tes entrailles n'oppriment pas les entrailles d'autrui
    et que ton âme n'opprime aucune âme!
    6 N'acquiers pas l'étranger au prix de ton âme,
    ne cherche pas à dévorer ton prochain,
    et ne lui vole pas la couverture de sa nudité.
    7 Revêts donc la grâce du Seigneur abondamment;
    viens au Paradis,
    et fais-toi une couronne de son arbre
    8 et pose-la sur ta tête et sois heureux,
    et couche-toi sur sa suavité.
    9 Et la gloire marchera devant toi,
    et tu recevras de sa douceur et de sa grâce;
    et tu seras oint dans la vérité, par la louange de sa sainteté.
    10 Gloire et honneur à son nom.
    Alléluia!

    Ode 21

    1 J'ai levé les bras en haut,
    vers la grâce du Seigneur,
    2 car il a rejeté mes chaînes loin de moi;
    mon protecteur m'a élevé vers sa grâce et vers son salut.
    3 J'ai dépouillé l'obscurité
    et revêtu la lumière;
    4 mes membres ont été [réunis] à mon âme
    sans éprouver ni douleur,
    ni angoisse, ni même souffrance.
    5 Surtout la science du Seigneur m'a servi d'auxiliaire,
    ainsi que sa communion incorruptible.
    6 J'ai été exalté dans sa lumière,
    j'ai marché devant lui,
    7 et je suis arrivé près de lui,
    en le louant et en le glorifiant
    8 Mon coeur a débordé; il a envahi ma bouche,
    il a jailli sur mes lèvres;
    9 L'exultation du Seigneur s'est accrue sur mon visage, ainsi que sa louange.
    Alléluia!

    Ode 22

    1 C'est lui qui me fait descendre des hauteurs
    et me fait monter des bas lieux;
    2 c'est lui aussi qui rassemble ce qui est au milieu,
    et me le lance.
    3 C'est lui qui a dispersé mes ennemis
    et mes adversaires;
    4 c'est lui qui m'a donné pouvoir sur les liens
    pour que je les délie;
    5 c'est lui qui a meurtri par mes mains le dragon aux sept têtes,
    et il m'a fait fouler aux pieds ses racines, pour que je détruise sa semence.
    6 Tu étais à mes côtés et tu m'as protégé;
    partout ton nom m'entourait [comme un rempart];
    7 ta droite a dissous le venin du calomniateur ;
    ta main a aplani la route pour tes fidèles.
    8 Tu les as choisis d'entre les tombeaux
    et tu les as séparés des morts;
    9 tu as pris des ossements morts
    et tu les as enveloppés de chair;
    10 Mais étaient inertes
    et tu leur as donné les énergies vitales.
    11 Immortelle était ta route et ta personne,
    et tu as introduit ton monde pour qu'elle fût soumise à la corruption ;
    afin que l'univers fût anéanti, puis renouvelé.
    12 et que ton rocher devienne une base pour l'univers;
    sur lui tu as édifié ton royaume, et
    il est devenu le séjour des saints.
    Alléluia!

    Ode 23

    1 La joie est aux saints,
    et qui la revêtirai, si ce n'est eux seulement?
    2 La grâce est aux élus,
    et qui la prendra, si ce n'est ceux qui se confient en elle dès le principe?
    3 L'amour est aux élus,
    et qui le revêtira, si ce n'est ceux qui le possèdent dès le principe?
    4 Marchez dans la science du Très-Haut,
    Et vous connaîtrez la grâce du Seigneur généreusement,
    à la fois pour l'exultation et pour la perfection de sa science
    5 Et sa pensée fut comme une lettre,
    sa volonté descendit du Très-Haut;
    6 elle fut envoyée comme une flèche d'un arc,
    tirée avec force.
    7 Beaucoup de mains se sont précipitées vers la lettre,
    pour la ravir, la prendre et la lire ;
    8 mais elle s'échappa de leurs doigts
    et ils eurent peur d'elle, et du sceau qui était sur elle,
    9 parce qu'ils n'avaient pas le pouvoir de briser son sceau,
    car la force qui résidait en ce sceau était plus puissante qu'eux ;
    10 or ils coururent après la lettre, eux qui l'avaient vue,
    pour savoir où elle demeurait
    et qui la lirait
    et qui l'entendrait.
    11 Or une roue la reçut,
    et elle vint sur elle,
    12 et avec elle [la roue] était un signe
    de royauté et de direction ;
    13 tout ce qui ébranlait la roue,
    elle le fauchait et le coupait;
    14 elle lia en javelles une multitude d'adversaires,
    puis elle combla des fleuves,
    15 et passa, déracinant de nombreuses forêts,
    et traça une large route.
    16 La tête descendit jusqu'aux pieds,
    parce que jusqu'au pied courut la roue,
    et tout ce qui était signe était sur elle,
    17 La lettre était [une lettre] de commandement
    pour que soient réunies eu un seul endroit toutes les régions;
    18 et apparut sur son sommet la tête qui fut dévoilée,
    le Fils véritable [issu] du Père Très-Haut;
    19 il hérita de l'univers et il le reçut,
    et le plan de beaucoup fut réduit à néant.
    20 Car tous les apostats se révoltèrent et s'enfuirent;
    et ils périrent ceux qui persécutaient et étaient irrités.
    21 Or la lettre était une grande tablette,
    écrite par le doigt de Dieu entièrement;
    22 et le nom du Père était sur elle,
    avec celui du Fils et de l'Esprit Saint,
    pour régner dans les siècles des siècles.
    Alléluia!

    Ode 24

    1 La colombe vola sur le Messie,
    car il était pour elle sa tête,
    2 et elle chanta au-dessus de lui,
    et on entendit sa voix ;
    3 les habitants craignirent
    et les étrangers furent effrayés.
    4 Les oiseaux commencèrent à voler,
    et tous les reptiles moururent dans leurs cavernes.
    5 Les abîmes s'ouvrirent et ils furent cachés;
    ils réclamaient le Seigneur comme celles qui enfantent,
    6 mais il ne leur fut pas donné de nourriture,
    parce qu'il ne leur appartenait pas.
    7 Ils furent précipités dans les abîmes par le Seigneur,
    et ils périrent dans cette pensée qu'ils avaient maintenue depuis le début.
    8 Car ils entrèrent dans les labeurs dès le début;
    et la fin de leurs labeurs fut la vie
    9 D'entre eux fut détruit tout ce qui était défaillant,
    parce qu'il n'était pas possible de donner une parole pour qu'ils subsistent,
    10 et le Seigneur a détruit les pensées
    de tous ceux auprès desquels n'était pas la vérité.
    11 Or ils défaillirent de la sagesse,
    ceux qui s'exaltaient dans leurs coeurs,
    12 et ils furent réprouvés,
    parce qu'il n'y avait pas auprès d'eux la vérité.
    13 Car le Seigneur a montré sa voie
    et a dilaté sa grâce,
    14 et ceux qui l'ont connue [sa voie]
    connaissent sa sainteté.
    Alléluia!

    Ode 25

    1 Je me suis échappé de mes chaînes
    et j'ai fui vers toi, ô mon Dieu,
    2 car tu as été ma main droite, mon salut
    et mon aide;
    3 tu as contenu ceux qui se dressaient contre moi
    et ils ont disparu,
    4 car ton visage était avec moi
    et ta grâce me sauvait.
    5 Or, j'étais méprisé et réprouvé aux yeux de beaucoup,
    et j'étais à leurs yeux comme du plomb;
    6 mais il me vint d'auprès de toi de la force
    et du secours.
    7 Tu m'as placé des candélabres à ma droite et à ma gauche,
    et pour qu'il n'y ait rien en moi qui soit sans lumière.
    8 J'ai été couvert du vêtement de ton Esprit,
    et tu as ôté de moi les vêtements de peau.
    9 Or ta droite m'a élevé
    et a chassé loin de moi la maladie.
    10 Je suis devenu robuste par ta vérité
    et saint par ta justice,
    11 et tous ceux qui étaient contre moi ont fui loin de moi;
    et je fus Seigneur au nom du Seigneur
    12 et je fus justifié par sa suavité,
    et son repos [est] pour les siècles des siècles.
    Alléluia!

    Ode 26

    1 Je fais jaillir [de mes lèvres] une hymne pour le Seigneur,
    parce que je suis à lui;
    2 je profère son saint cantique,
    parce que mon coeur est auprès de lui.
    3 Car sa cithare est dans mes mains,
    et les cantiques de son repos ne cesseront pas.
    4 Je crie vers lui de tout mon coeur,
    je le loue et l'exalte de tous mes membres,
    5 car de l'Orient jusqu'à l'Occident
    la louange est à lui;
    6 et du Sud au Nord
    lui appartient la glorification;
    7 et des sommets des hauteurs jusqu'à leur base
    est sa perfection.
    8 Qui écrit les cantiques du Seigneur,
    ou qui les lit?
    9 ou qui peut s'instruire du salut,
    pour que son âme soit sauvée?
    10 ou qui peut se reposer sur le Très-Haut,
    en sorte qu'il parle par sa bouche?
    11 Qui peut expliquer les miracles du Seigneur?
    car celui qui les expliquerait cesserait [d'exister],
    quoique ce qui a été expliqué demeurerait.
    12 Or il suffit de savoir et de se tenir au repos,
    car les chantres se tiennent au repos,
    13 comme le cours d'eau qui a une source abondante
    et coule au bénéfice de ceux qui le cherchent.
    Alléluia!

    Ode 27

    1 J'ai étendu mes mains
    et sanctifié le Seigneur,
    2 car l'extension de mes mains
    est son signe,
    3 et mon extension
    est le bois qui est dressé.
    Alléluia!

    Ode 28

    1 Comme les ailes des colombes (sont) sur leurs petits
    et le bec de leurs petits vers leurs becs,
    ainsi sont les ailes de l'Esprit sur mon coeur.
    2 Mon coeur se réjouit et tressaille,
    comme un enfant qui tressaille dans le sein de sa mère.
    3 J'ai cru, c'est pourquoi j'ai trouvé le repos,
    car il est fidèle, celui en qui j'ai cru.
    4 Il m'a béni de bénédictions,
    et ma tête est [tournée] vers lui ;
    5 le glaive ne me séparera pas de lui,
    non plus que l'épée;
    6 parce que je m'étais préparé, avant que n'arrivât la perdition,
    Et que je m'étais placé sur ses ailes incorruptibles;
    7 la vie immortelle m'a étreint
    et m'a embrassé;
    8 et de cette [vie] est l'Esprit qui est en moi,
    et il ne peut mourir parce qu'il est vivant.
    [Le Christ parle]
    9 Ils s'étonnèrent ceux qui me virent,
    parce que j'étais persécuté,
    10 et ils croyaient que je serais anéanti,
    aussi leur paraissais-je comme l'un de ceux qui sont perdus,
    11 mais mon oppression
    devint mon salut.
    12 Or j'étais devenu l'objet de leur mépris,
    car il n'y avait pas en moi d'envie;
    13 parce que je faisais du bien à tous les hommes
    j'ai été haï.
    14 Ils m'ont entouré comme des chiens enragés,
    ceux qui dans leur inconscience marchent contre leur Seigneur,
    15 parce que leur intelligence est corrompue
    et leur esprit perverti.
    16 Pour moi, je retins l'eau de ma main droite,
    et je supportai leur amertume grâce à ma douceur;
    17 je ne péris pas, parce que je n'étais pas leur frère,
    Et ma naissance n'était pas comme la leur.
    18 Ils cherchèrent ma mort et ne réussirent pas,
    parce que j'étais plus ancien que leur mémoire ;
    en vain ils se ruèrent sur moi;
    19 ceux qui me poursuivaient,
    c'est en vain qu'ils cherchèrent à anéantir
    le souvenir de celui qui existait avant eux,
    20 parce que la pensée du Très-Haut ne peut être prévenue,
    et son coeur est plus grand que toute sagesse.
    Alléluia!

    Ode 29

    1 Le Seigneur est mon espoir,
    je ne serai pas confondu en lui,
    2 car il m'a traité selon sa majesté ;
    selon sa bonté ainsi pareillement gratifié;
    3 selon sa miséricorde il m'a exalté;
    selon la grandeur de sa beauté il m'a élevé.
    4 Il m'a fait remonter des profondeurs du Schéol
    et de la bouche de la mort il m'a arraché.
    5 Il a humilié mes ennemis,
    et m'a justifié par sa grâce.
    6 Car j'ai cru au Messie du Seigneur,
    et il m'est apparu que c'est lui le Seigneur,
    7 Il m'a montré son signe
    et m'a conduit dans sa lumière ;
    8 et il m'a donné le sceptre de sa puissance
    pour que je soumette les pensées des nations,
    pour humilier la vigueur des forts,
    9 pour faire la guerre par sa parole,
    et remporter la victoire par sa force.
    10 Le Seigneur par sa parole a jeté à terre mon ennemi,
    et il devint comme la paille qu'emporte vent.
    11 J'ai rendu gloire au Très-Haut
    parce qu'il a magnifié son serviteur, et le fils de sa servante.
    Alléluia!

    Ode 30

    1 Remplissez-vous des eaux de la source vivante du Seigneur,
    car elle est ouverte pour vous.
    2 Venez, vous tous les altérés, prenez la boisson
    et reposez-vous auprès de la source du Seigneur,
    3 car elle est belle et pure,
    et elle apaise l'âme;
    4 ses eaux sont beaucoup plus suaves que le miel ;
    et le rayon de miel des abeilles ne lui est pas comparable,
    5 parce qu'elle sort des lèvres du Seigneur,
    et du coeur du Seigneur elle tire son nom,
    6 et elle vient infinie et invisible;
    Et jusqu'à ce qu'elle fut mise à leur portée, ils ne l'ont pas connue.
    7 Heureux ceux qui en ont bu et y ont apaisé leur soif!
    Alléluia!

    Ode 31

    1 Les abîmes se sont liquéfiés devant le Seigneur,
    et l'ombre a été anéantie par son regard.
    2 L'erreur a erré et a péri devant lui;
    La sottise ne trouva pas de chemin
    et s'évanouit devant la vérité du Seigneur.
    3 Il ouvrit sa bouche et proclama grâce et joie;
    il proclama une louange nouvelle à son nom ;
    4 il éleva sa voix vers le Très-Haut
    et lui offrit les fils qui étaient en ses mains,
    5 et leur personne fut justifiée
    car ainsi le lui avait accordé son Père saint.
    [Le Christ parle]
    6 Sortez, vous qui avez été persécutés,
    et recevez la joie;
    7 héritez de vos âmes par la grâce,
    et recevez la vie immortelle!
    8 Ils me déclarèrent coupable quand je me tins debout,
    bien que je ne fusse pas coupable,
    9 et ils partagèrent mes dépouilles,
    bien que je ne fusse en rien leur débiteur.
    10 Pour moi, j'ai été patient, je me suis tu et j'ai gardé le silence,
    comme si je n'étais pas ému par eux.
    11 Mais je me suis dressé, inébranlable comme un rocher solide,
    qui est battu par les vagues et résiste,
    12 J'ai souffert leur méchanceté par humilité
    pour sauver mon peuple, et l'instruire,
    13 pour ne pas annihiler les promesses faites aux patriarches,
    que j'avais promises pour le salut de leur race.
    Alléluia!

    Ode 32

    1 Aux bienheureux la joie [provient] de leurs coeurs,
    et la lumière de Celui qui habite en eux,
    2 et les paroles, de la vérité qui procède d'elle-même.
    3 Or il est affermi
    par la force sainte du Très-Haut,
    et il sera inébranlable pour les siècles des siècles.
    Alléluia!

    Ode 33

    1 La grâce a encore couru et elle a répudié la perdition;
    elle y est descendue pour l'anéantir.
    2 Il détruisit la destruction, de devant lui,
    et il ruina tout son établissement.
    3 Puis il se tint sur un sommet élevé, émit sa voix
    d'une extrémité de la terre à l'autre extrémité,
    4 et il attira vers lui tous ceux qui l'écoutèrent;
    et il ne parut pas comme méchant.
    5 Or une vierge parfaite se dressa,
    proclamant, et appelant, et disant :
    6 Enfants des hommes, convertissez-vous,
    et vous, leurs filles, venez!
    7 Abandonnez les voies de cette perdition!
    Approchez-vous de moi,
    8 et j'entrerai parmi vous
    et je vous ferai sortir de la perdition,
    et je vous rendrai sages dans les voies de la vérité.
    9 Ne soyez pas détruits
    et ne périssez pas!
    10 Écoutez-moi et soyez sauvés!
    car j'annonce parmi vous la grâce de Dieu;
    11 par mes soins vous serez sauvés, et vous deviendrez bienheureux !
    votre juge, c'est moi;
    12 ceux qui me revêtent ne seront pas maltraités,
    mais ils posséderont l'incorruptibilité dans le monde nouveau
    13 Mes élus marchent avec moi;
    et je ferai connaître mes voies à ceux qui me cherchent,
    et je leur donnerai confiance en mon nom.
    Alléluia!

    Ode 34

    1 Il n'y a pas de route pénible là où le coeur est simple,
    ni de blessure dans les pensées droites,
    2 ni d'ouragan dans la profondeur d'une pensée illuminée.
    3 Là où se trouve de tous côtés la vérité,
    rien n'y est discordant.
    4 Pareil à ce qui est en bas
    est ce qui est en haut,
    5 car tout est en haut;
    il n'y a rien en bas;
    si ce n'est une apparence pour ceux en qui ne réside pas la science.
    6 La grâce a été révélée pour notre salut.
    Croyez, et vivez, et soyez sauvés!
    Alléluia.

    Ode 35

    1 La rosée du Seigneur m'a ombragé paisiblement;
    un nuage de paix il a dressé au-dessus de ma tête,
    2 qui m'a préservé en tout temps,
    et devint pour moi le salut.
    3 L'univers fut ébranlé et secoué;
    il en sortit de la fumée et une odeur nauséabonde.
    4 Pour moi, j'étais tranquille dans le commandement du Seigneur,
    Et il fut pour moi plus qu'une ombre et plus qu'une fondation.
    5 Comme un enfant l'est par sa mère je fus porté [par lui],
    et la rosée du Seigneur m'allaita;
    6 puis je fus élevé grâce à son don
    et doté de sa consécration ;
    7 et j'étendis mes mains dans l'ascension de mon âme;
    je me dirigeai vers le Très-Haut,
    et je fus sauvé auprès de lui.
    Alléluia!

    Ode 36

    1Je me suis reposé sur l'Esprit du Seigneur,
    et il m'a porté sur la hauteur;
    2il m'a dressé sur mes pieds sur la hauteur du Seigneur,
    devant sa perfection et sa majesté,
    tandis que je loue selon l'ordonnance de mes cantiques.
    [Le Christ parle]
    3[L'Esprit] m'a engendré devant le visage du Seigneur,
    et bien que je fusse un homme,
    j'ai été appelé le lumineux, le fils de Dieu.
    4Car j'étais le plus loué parmi ceux qui étaient loués,
    et le plus grand parmi les grands.
    5Car selon la grandeur du Très-Haut, ainsi il m'a créé,
    et selon sa nouveauté il m'a rénové,
    6et il m'a oint de sa perfection,
    et je devins l'un de ses proches.
    7Et ma bouche s'ouvrit comme un nuage de rosée;
    mon coeur répandît comme un torrent de justice,
    8ma présence fut dans la paix,
    et je fus affermi par l'esprit de sa providence.
    Alléluia!

    Ode 37

    1J'ai étendu mes mains vers le Seigneur,
    et vers le Très-Haut j'ai élevé ma voix.
    2J'ai parlé par les lèvres de mon coeur,
    et il m'a entendu, ma voix atteignant jusqu'à lui.
    3Sa parole est venue vers moi,
    qui me donna les fruits de mes travaux,
    4et me donna le repos par la grâce du Seigneur.
    Alléluia!

    Ode 38

    1Je suis monté sur la lumière de la vérité comme sur un chariot;
    la vérité m'a conduit et m'a porté,
    2m'a fait passer les précipices et les crevasses,
    et m'a sauvé des rochers et des ravins;
    3elle me devint un port de salut
    et me plaça sur les bras de la vie immortelle.
    4Elle marcha à mes côtés pour me rassurer et ne me laissa pas errer,
    parce qu'elle est la vérité;
    5je n'encourus pas de péril, parce qu'elle marchait à mes côtés.
    Je n'errai aucunement, parce que je lui obéissais,
    6car l'erreur fuyait loin d'elle
    et ne lui résistait pas.
    7Or la vérité marcha dans la voie droite,
    et tout ce que je ne connaissais pas, elle me le montra :
    8tous les poisons de l'erreur
    et les supplices des condamnés et l'horreur même de la mort.
    9J'ai vu le corrupteur de la corruption,
    tandis que se parait la fiancée corrompue
    et l'époux corrupteur et corrompu.
    10Et j'ai demandé à la vérité : « Qui sont ceux-ci? »
    et elle me dit : « C'est le séducteur et la séduction;
    11ils ressemblent à l'amant et à sa fiancée.
    Ils induisent le monde en erreur et le corrompent ;
    12ils invitent beaucoup de gens au banquet
    et leur donnent à boire leur vin enivrant,
    13en sorte qu'ils vomissent leur sagesse et leur conscience;
    ils leur font perdre la raison,
    14puis les abandonnent;
    or ceux-ci courent ici et là, enragés et nuisibles,
    15car ils n'ont pas de coeur,
    et ils n'en cherchent même pas. »
    16J'étais averti, aussi ne tombé-je pas entre les mains du séducteur;
    et je me réjouis pour mon âme, parce que la vérité était venue avec moi;
    17or je fus affermi, je vécus et je fus sauvé.
    Mes fondations furent placées par la main du Seigneur;
    car c'est bien lui qui m'a planté :
    18c'est lui qui a placé la racine,
    l'a arrosée, affermie et bénie,
    et ses fruits existent pour l'éternité.
    19Il l'a enfoncée, l'a fait monter et croître ;
    et l'a remplie [de sève], et elle est devenue grande.
    20Au Seigneur seul revient la gloire
    de sa plantation et de sa culture,
    21de ses soins et de la bénédiction de ses lèvres,
    de la belle plantation de sa droite,
    22de la beauté de sa plantation
    et de la notification de sa pensée.
    Alléluia!

    Ode 39

    1Semblable à de puissants cours d'eau est la force du Seigneur;
    et ceux qui le méprisent condamnent leur propre tête,
    2embrouillent leurs démarches
    et détruisent leurs passages,
    3abîment leurs corps
    et perdent leurs âmes.
    4Car ils [les torrents] sont plus rapides
    et plus agiles que l'éclair;
    5mais ceux qui les traversent par la foi
    ne sont pas ébranlés;
    6ceux qui y marchent sans tache
    ne seront pas troublés,
    7parce qu'il y a au milieu d'eux un signal, c'est le Seigneur;
    et le signal sert de route à ceux qui traversent au nom du Seigneur.
    8Revêtez donc le nom du Très-Haut et connaissez-le,
    et vous verserez sans péril,
    car les torrents vous seront soumis.
    9Le Seigneur y a fait un pont par sa parole,
    il a marché et il les a traversés à pied;
    10ses traces sont fermes sur l'eau et elles ne sont pas effacées,
    mais elles sont comme du bois qui est solidement fixé,
    11et d'ici et de là s'élèvent les vagues ;
    mais les traces de notre Seigneur Messie sont fermes
    12et elles ne sont pas effacées
    ni détruites;
    13le chemin a été frayé pour ceux qui passent après lui,
    pour ceux qui parfont le chemin de sa foi
    et adorent son nom.
    Alléluia!

    Ode 40

    1Comme le miel découle du rayon des abeilles,
    comme le lait coule de la femme qui aime ses enfants,
    ainsi également mon espoir est en toi, ô mon Dieu.
    2Comme la source fait jaillir ses eaux,
    ainsi mon coeur fait jaillir la louange du Seigneur
    et mes lèvres émettent pour lui une louange,
    3et ma langue des cantiques,
    Et [mes] me[mbr]es sont oint par ses chants.
    4Mon visage exulte dans sa joie
    et mon esprit exulte dans son amour.
    En lui mon âme rayonne,
    5en lui la crainte devient confiante ;
    En lui le salut est assuré;
    6son héritage est la vie immortelle,
    et ceux qui la reçoivent sont sans corruption.
    Alléluia!

    Ode 41

    1Qu'ils louent le Seigneur, tous ses enfants,
    et qu'elle les rassemble, la vérité de sa foi,
    2et que ses enfants se manifestent à lui;
    c'est pourquoi nous chanterons dans son amour.
    3Nous vivons dans le Seigneur par sa grâce,
    et nous recevons la vie par son Messie.
    4Un grand jour, en effet, a lui pour nous,
    et admirable est celui qui nous a donné de sa majesté.
    5Réunissons-nous donc ensemble au nom du Seigneur;
    honorons-le dans sa bonté ;
    6illuminons notre visage de sa lumière,
    et que nos coeurs méditent son amour
    nuit et jour.
    7Exultons de l'exultation du Seigneur!
    [Le Christ parle]
    8Qu'ils s'étonnent tous ceux qui me voient,
    parce que je suis d'une autre race.
    9Le Père de vérité s'est souvenu de moi,
    lui qui me possédait dès le principe.
    10Car sa plénitude m'a engendré,
    Ainsi que la pensée de son coeur.
    [Le chantre parle]
    11Son Verbe est avec nous pour toute notre route ;
    le Sauveur qui sauve nos âmes, loin de leur nuire,
    12l'homme qui s'est humilié
    Et a été exalté par sa justice,
    13le Fils du Très-Haut est apparu
    dans la perfection de son Père ;
    14une lumière a lui du Verbe,
    qui était en lui dès le principe.
    15Le véritable Messie est unique,
    et il a été désigné avant la création du monde
    pour sauver les âmes à jamais par la vérité de son nom.
    [Doxologie]
    16Un cantique nouveau pour le Seigneur, de ceux qui l'aiment!
    Alléluia!

    Ode 42

    1J'ai étendu mes mains et je me suis consacré au Seigneur ;
    l'extension des mains en est le signe,
    2l'extension du bois étendu
    où a été pendu, sur la route, le Juste.
    [Le Christ parle]
    3J'ai été sans utilité pour ceux qui ne m'ont pas connu,
    car je me cacherai de ceux qui ne m'ont pas saisi.
    4Mais je suis auprès de ceux
    qui m'aiment.
    5Ils sont morts, tous mes persécuteurs,
    mais ils me prient, ceux qui croient en moi, parce que je suis vivant.
    6Je suis ressuscité, et je suis avec eux
    et je parle par leur bouche;
    7or ils ont méprisé ceux qui les persécutaient,
    car j'ai jeté sur eux le joug de mon amour.
    8Comme le bras du fiancé sur sa fiancée,
    ainsi est mon joug sur ceux qui me connaissent.
    9Comme la tente de fiançailles qui est étendue chez le fiancé,
    ainsi est mon amour sur ceux qui croient en moi.
    10Je n'ai pas été réprouvé, quand même j'ai semblé ;
    je n'ai pas péri, bien qu'ils m'aient condamné.
    11Le Schéol m'a vu et a été vaincu;
    la mort m'a laissé retourner, et beaucoup avec moi.
    12J'ai été pour elle fiel et vinaigre
    et je suis descendu avec elle, autant qu'il y avait en lui [le Schéol] de profondeur.
    13Elle a détendu les pieds et la tête,
    parce qu'elle n'a pas pu supporter mon visage.
    14J'ai tenu une assemblée de vivants parmi ses morts,
    et je leur ai parlé avec des lèvres vivantes,
    en sorte que ma parole ne fût pas vaine.
    15Ils ont couru vers moi ceux qui étaient morts;
    ils ont crié et dit : « Aie pitié de nous, Fils de Dieu,
    16et agis avec nous selon ta grâce;
    fais-nous sortir des liens des ténèbres,
    17et ouvre-nous la porte,
    pour que par elle nous sortions vers toi.
    Car nous voyons que notre mort ne s'est pas approchée de toi.
    18Soyons sauvés, nous aussi avec toi,
    parce que tu es notre Sauveur. »
    19Pour moi, j'entendis leur voix,
    et je déposai leur foi dans mon coeur.
    20Et je traçai mon nom sur leur tête,
    c'est pourquoi ils sont libres et m'appartiennent.
    [Doxologie]
    Alléluia!