entête

Le verbe katabainō (descendre) chez Jean

(Traduction de la Bible de Jérusalem)


1, 32Et Jean rendit témoignage en disant: "J'ai vu l'Esprit descendre (katabainō), tel une colombe venant du ciel, et demeurer sur lui.
1, 33Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser dans l'eau, celui-là m'avait dit: Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre (katabainō) et demeurer, c'est lui qui baptise dans l'Esprit Saint.
1, 51Et il lui dit: "En vérité, en vérité, je vous le dis, vous verrez le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre (katabainō) au-dessus du Fils de l'homme."
3, 13Nul n'est monté au ciel, hormis celui qui est descendu (katabainō) du ciel, le Fils de l'homme.
4, 47Apprenant que Jésus était arrivé de Judée en Galilée, il s'en vint le trouver et il le priait de descendre (katabainō) guérir son fils, car il allait mourir.
4, 49Le fonctionnaire royal lui dit: "Seigneur, descends (katabainō) avant que ne meure mon petit enfant."
4, 51Déjà il descendait (katabainō), quand ses serviteurs, venant à sa rencontre, lui dirent que son enfant était vivant.
6, 33car le pain de Dieu, c'est celui qui descend (katabainō) du ciel et donne la vie au monde."
6, 38car je suis descendu (katabainō) du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.
6, 41Les Juifs alors se mirent à murmurer à son sujet, parce qu'il avait dit: "Je suis le pain descendu (katabainō) du ciel."
6, 42Ils disaient: "Celui-là n'est-il pas Jésus, le fils de Joseph, dont nous connaissons le père et la mère? Comment peut-il dire maintenant: Je suis descendu (katabainō) du ciel?"
6, 50ce pain est celui qui descend (katabainō) du ciel pour qu'on le mange et ne meure pas.
6, 51Je suis le pain vivant, descendu (katabainō) du ciel. Qui mangera ce pain vivra à jamais. Et même, le pain que je donnerai, c'est ma chair pour la vie du monde."
6, 58Voici le pain descendu (katabainō) du ciel; il n'est pas comme celui qu'ont mangé les pères et ils sont morts; qui mange ce pain vivra à jamais."